Bombes et explosions nucléaires

De tous temps, l'humanité n'a cessé de rechercher des armes toujours plus efficaces. Depuis l'avènement de la bombe nucléaire, elle détient un armement capable d'endommager la planète de façon irrémédiable.

La bombe A

Une bombe atomique ou bombe A, du type de celle d'Hiroshima, est une bombe à fission. Pour la réaliser, une concentration élevée de matériaux fissiles presque purs est nécessaire, du plutonium 239 ou de l'uranium 235, enrichis à 80 % et élaborés dans des usines spécialisées. Dans une telle bombe, l'explosion d'une amorce conventionnelle permet de projeter violementl'une contre l'autre 2 masses de ce matériau, confinant dans un petit volume une masse suffisante pour que la réaction nucléaire explosive puisse s'enclencher sous l'impact simultané d'un faisceau de neutrons.

La bombe H

La bombe à hydrogène ou bombe H, plus récente, utilise la réaction de fusion nucléaire. Les conditions extrêmes de température et de densité nécessaires à l'amorçage des réactions de fusion sont réunies grâce à l'explosion préalable d'un 1er étage constitué d'une bombe à fission.

Les effets des explosions nucléaires

L'explosion d'une bombe nucléaire dégage une énorme quantité d'énergie pendant un temps très court. La puissance dégagée est considérable, équivalente pour une bombe H à celle libérée par des millions de tonnes de trinitrotoluène, ou TNT, un explosif classique. Mais les effets d'une explosion nucléaire ne sont pas les mêmes que ceux d'une arme classique. La température s'élève extrêmement rapidement jusqu'à plusieurs millions de degrés et nue boule de feu se développe dont le rayonnement intense est susceptible d'allumer de gigantesques incendies. Le souffle de l'explosion produit une onde de choc qui s'éloigne rapidement en provoquant des dégâts matériels considérables. Des rayonnements intenses et très dangereux pour les êtres vivants sont émis, constitués de neutrons et de rayonnements gamma, qui induisent de la radioactivité dans l'environnement.

Le perfectionnement des armes

Des armes plus spécifiques ont aussi été développées afin d'optimiser certains effets. La bombe à neutrons, par exemple, pour laquelle les effets de chaleur et de souffle ont été réduits et les effets irradiants renforcés, est une arme moins destructrice en matériel mais plus nocive pour les êtres vivants.

Aujourd'hui, l'essentiel des "améliorations" porte sur la miniaturisation des charges et sur le développement des vecteurs capables de les transporter. Elles sont placées dans des têtes nucléaires transportées par des missiles, lesquels sont soit embarqués à bord de sous-marins ou d'avions, soit basés au sol.

Le principe de fonctionnement des armes nucléaires repose sur la mise en oeuvre des réactions de fission et de fusion nucléaires. Leur pouvoir de destruction est sans commune mesure avec les armes conventionnelles.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site