L'essor du nucléaire civil

Au sortir de la guerre, plusieurs pays s'intéressent aux applications civiles de l'énergie nucléaire. Etudes et réalisations se multiplient, notamment en France.

Le développement du nucléaire civil

Dès la fin de la 2nde guerre mondiale, les travaux reprennent : des prototypes sont élaborés, des réacteurs mis en service. Le 1er réacteur au monde à produire de l'électricité est un réacteur américain qui commence à fonctionner dès 1951. En 1955, la conférence internationale de Genève "Atoms for peace" confirme cette voie vers des applications pacifiques de l'énergie nucléaire.

Les 1ers réacteurs français

En France, le CEA (Commissariat à l'énergie atomique) prospecte le minerai d'uranium, entreprend la fabrication du combustible et met au point une série de réacteurs d'essais, à eau lourde, utilisés pour la recherche.

Le 1er, nommé Zoé, démarre le 15 décembre 1948. Des réacteurs plus puissants sont ensuite construits. Le réacteur GI, d'une puissance de 40 GW thermiques, 1er en France à produire de l'électricité d'origine nucléaires, démarre en 1956. Les 2 suivants, 6 fois plus puissants, G2 (1958) puis G3 (1959), sont les 1ers à être raccordés au réseau EDF. Le combustible le mieux adapté à ces réacteurs est l'uranium naturel dont la France dispose en quantité suffisante.

De nouveaux choix technologiques

Tous les réacteurs nucléaires fonctionnement sur le même principe. Il en existe néanmoins différents modèles, que l'on appelle des filières. Or, à partir de 1969, lla France décide d'abandonner ses propres filières jugées peu compétitives, au profit de celle développée très tôt par les Etats-Unis pour leurs sous-marins nucléaires, la filière plus rentable des réacteurs à eau sous pression qui s'est déjà imposée dans d'autres pays. Ces réacteurs utilisent ce système à la fois pour ralentir les neutrons et pour récupérer la chaleur produite au coeur du réacteur. Ils fonctionnent à l'uranium enrichi, lequel commence à être disponible en France. Dès 1970, des réacteurs de ce type sont construits sous licence américaine.

Les conséquences du choc pétrolier

En 1973, l'embargo des pays producteurs de pétrole puis la hausse des prix du pétrole font craindre un manque d'énergie. L'accent est mis sur le risque d'épuisement des ressources. Pour préserver son indépendance, car la France dépend alors à 76 % de l'étranger pour son approvisionnement énergétique, mais aussi pour des raisons économiques, le gouvernement décide, sans consulter le parlement, de recourir massivement à l'énergie nucléaire, qui offre des solutions à court terme pour la production d'électricité. Cette politique énergétique est menée depuis avec constance par tous les gouvernements successifs, et la France est aujourd'hui l'un des pays les plus "nucléarisésé du monde.

Après la guerre, les 1res centrales nucléaires de puissance sont construites. Suite au choc pétrolier, la France décide de faire du nucléaire sa première source de production d'électricité.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Sexy Necklace (site web) 13/11/2012

To be gorgeous and sexy is just what each female desires to be.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site