Le stockage des déchets toxiques

90 % (déchets "A") ont une faible radioactivité. Ce sont par exemple des vêtements contaminés, des gants, des outils...

7 à 8 % (déchets "B") sont des matières contenant des traces de produits hautement radioactifs, comme par exemple du béton ayant été en contact avec du combustible.

2 à 3 % (déchets "C") sont extrêmement dangereux, fortement radiactifs et très chauds, ce qui oblige à les conserver dans des piscines d'eau froide durant plusieurs années. Ces déchets sont ensuite "vitrifiés", c'est-à-dire inclus dans des blocs de verre inertes, ne réagissant pas avec l'eau ou l'oxygène, mais fortement radioactifs.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site